fbpx

Peinture : Tout savoir sur l’harmonie des couleurs

Que faut-il savoir sur l’harmonie des couleurs ?

Au-delà de la simple perception des couleurs, l’harmonie est un absolu vers lequel il est important de tendre afin d’obtenir une composition réussie. Une combinaison précise de couleurs différentes, lorsqu’elle est bien organisée, permet de créer une cohérence visuelle. Il s’agit d’une combinaison forcément gagnante. En matière de couleurs, que faut-il savoir de l’harmonie et comment les choisir pour la peinture de son intérieur ? Batitag vous donne les réponses à ces questions.

L’importance du cercle chromatique

Le cercle chromatique est un disque coloré qui permet de déterminer l’harmonie des couleurs utilisées ensemble. Les trois couleurs primaires principales (le rouge, le bleu et le jaune) sont utilisées pour créer la majorité des autres couleurs. Le noir peut s’ajouter pour créer des coloris plus sombres.
A côté de ces couleurs primaires on retrouve les couleurs secondaires (violet, orange et vert). Ces couleurs sont un mélange entre les couleurs primaires (par exemple le orange se situe entre le rouge et le jaune). Le fait d’éclaircir ou d’assombrir plus ou moins une couleur n’a aucune incidence sur sa position dans le cercle chromatique, mais affecte uniquement son degré de pureté.

Les différents types d’harmonies de couleurs

On distingue différentes harmonies de couleurs qui impliquent une combinaison de 2 à 4 couleurs différentes.

Une harmonie à 2 couleurs

Pour trouver une harmonie avec 2 couleurs, il est possible d’utiliser deux couleurs analogues ou deux couleurs complémentaires, ou bien une couleur analogue avec une couleur complémentaire :

  • les couleurs analogues sont situées les unes à côté des autres sur le cercle chromatique. Le jaune doré avec le jaune ou encore le vert pomme avec le vert
  • les couleurs complémentaires sont situées à l’opposé sur le cercle. Cette différence de couleurs créé un contraste vif et souvent dynamique, comme c’est le cas du orange et du bleu.

Ainsi, en peinture il est tout à fait possible de choisir une couleur principale et une autre complémentaire pour accentuer le coloris. Par exemple, du vert avec quelques accents d’orange. Si vous mélangez deux coloris complémentaires, le compromis est atténué et donne un résultat dont la neutralité dépend des proportions trouvées pour chaque coloris.

Une harmonie à 3 couleurs

Si vous utilisez trois couleurs, la recherche d’une harmonie nécessite l’utilisation de couleurs complémentaires adjacentes, situées de chaque côté des couleurs complémentaires. Le rouge-violet est une couleur complémentaire adjacente du jaune et le vert-bleu est une couleur complémentaire adjacente du rouge clair. Ces couleurs sont à utiliser légèrement en comparaison avec la couleur dominante qui doit rester maîtresse.
Une des trois couleurs utilisées domine les autres en quantité dans le triangle choisi. Par exemple, entre le jaune, le bleu et le rouge, une couleur devra être mise en avant, les deux autres étant présentes en guise d’accents pour créer des proportions dans la pièce.

Une harmonie à 4 couleurs

Si vous utilisez 4 couleurs différentes pour votre peinture, il vous faut alors bien choisir les coloris. En effet, il est facile dans ce cas de faire une erreur et de casser l’harmonie d’ensemble. La technique utilisée se distingue en deux parties :

  • les couleurs en rectangle : l’harmonie est constituée de deux couleurs primaires ainsi que deux couleurs secondaires, ou bien une variante avec quatre couleurs tertiaires (par exemple, le rouge, l’orange, le vert et le bleu)
  • les couleurs en carré : l’harmonie est assurée par une couleur primaire, une secondaire et deux couleurs tertiaires (par exemple, le turquoise, le rouge, le jaune et le pourpre).

Vous souhaitez repeindre votre intérieur et vous avez besoin du savoir-faire d’un peintre professionnel ? Batitag vous propose de nombreux professionnels de la peinture proches de chez vous.

Commentaires

mood_bad
  • Pas de commentaires pour l'instant.
  • chat
    Ajouter un commentaire
    test