fbpx

Système de ventilation mécanique : VMI, VMC, VMR ou VMP, que choisir ?

Choisir un système de ventilation mécanique ne va souvent pas de soi. VMI, VMC, VMR ou VMP : quel mécanisme choisir ? Réponse avec Batitag

VMI, VMC, VMR ou VMP : quel système de ventilation mécanique choisir ?

Bien ventiler son logement est essentiel, que ce soit pour ceux qui y résident comme pour le bâtiment lui-même. Pour toutes les constructions réalisées depuis 1982, la bonne aération des habitations figure d’ailleurs parmi les obligations légales. Comment faire pour assurer le parfait renouvellement de l’air dans votre habitation ? Vous pouvez choisir entre différents systèmes de ventilation mécanique. Lequel choisir ? Si la VMC (ventilation mécanique contrôlée) est la plus utilisée, il y en existe d’autres : VMI, VMR ou VMP. Lequel choisir ? Réponse avec Batitag.

La Ventilation Mécanique Contrôlée : pour une ventilation performante et abordable

La VMC simple flux : une solution peu encombrante

La plupart des habitations modernes possède une VMC simple flux qui peut se régler facilement et qui garantit le renouvellement de l’air à l’intérieur de l’habitacle. Le modèle simple flux a l’avantage d’être abordable : il s’agit du modèle de base qui consomme peu d’électricité. Comptez en moyenne 500 € pour faire installer une VMC simple flux.
Néanmoins, son principal inconvénient est de contribuer à la perte de la chaleur dans l’habitation, du fait des entrées d’air indispensables au bon fonctionnement de l’appareil. Le modèle hydro réglable est à quelques détails près identique au modèle auto réglable, en cela de différent qu’il est doté de capteurs d’humidité, ce qui évite de perdre trop de chaleur et allège donc la facture d’électricité.

La VMC double flux : une solution performante

La VMC double flux, contrairement au simple flux, n’a pas besoin d’entrée d’air pour fonctionner. Grâce à ce mécanisme, vous ne souffrez pas de sensation de courants d’air dans votre habitation et l’air est de meilleure qualité puisqu’elle est filtrée au préalable. Dotée d’un échangeur thermique, la VMC double flux a même l’avantage de rafraichir ou réchauffer l’air entrant, pour encore plus de confort et des économies substantielles sur votre facture de chauffage.

Néanmoins, ce type de modèle nécessite un entretien régulier et est plus difficile à mettre en place qu’un modèle simple flux. Pour son installation il est en effet nécessaire de prévoir deux réseaux de conduits différents, ce qui peut être contraignant en pratique. L’encombrement est donc plus important que pour une VMC à flux unique. Comptez environ 3 000 € pour son installation.

VMI, VMR et VMP : des solutions alternatives

La Ventilation Mécanique Répartie (ou VMR) sert à désigner un système de ventilation alternatif à la VMC, à adopter de préférence dans le cadre de rénovations. Son objectif premier est le renouvellement de l’air dans chaque pièce de votre habitation, sans avoir besoin de connecter le système. Contrairement à la VMC, la VMR ne contient aucune gaine.
De son côté, la Ventilation Mécanique Ponctuelle (VMP) ne prend que peu de place, ce qui la distingue de la VMC. De même, la VMP est conçue pour une utilisation ponctuelle et non pas permanente comme la VMC. Elle est à utiliser si vous souhaitez installer des bouches d’aération dans certaines pièces de votre habitation. Comptez environ 150 € pour l’installation d’une VMP à votre domicile.

Enfin, la Ventilation Mécanique par Insufflation (autrement appelée VMI) a un rôle totalement contraire à celui de la VMC. Tandis que cette dernière extrait le mauvais air de l’habitation, la VMI insuffle du nouvel air sain dans l’habitacle. Ce système est tout aussi efficace et performant que la VMC. Comptez environ 3 000 € pour l’installation de ce mécanisme.

Commentaires

mood_bad
  • Pas de commentaires pour l'instant.
  • chat
    Ajouter un commentaire
    test