fbpx

Quelle est la conduite à tenir face à une fuite d’eau ?

Une fuite d’eau peut se traduire par un léger goutte à goutte comme par de grandes eaux. Dans tous les cas, elle peut s’avérer coûteuse, tant au titre du gaspillage de ressources naturelles que pour votre porte-monnaie. En effet, un robinet qui goutte peut laisser filer plus de 95 litres d’eau dans la journée, quand une chasse d’eau en fait déjà perdre environ 600…[i] Quelle que soit votre situation, ne cédez pas à la panique et adoptez immédiatement les bons gestes !

Étape 1 : Coupez l’eau (voire l’électricité) !

Si la fuite d’eau est importante et provoque d’importantes projections dans la pièce, il peut y avoir des risques de courts-circuits, voire d’électrocution : ayez le réflexe de couper immédiatement l’électricité dans votre logement.

 

Ensuite, quelle que soit la nature de la fuite (grande ou petite), coupez l’arrivée d’eau, pour limiter sa propagation. Avec ce simple geste, vous gommez le caractère urgent, susceptible de vous faire paniquer, et vous pouvez réfléchir plus sereinement à la situation.

 

À noter qu’en fonction de la fuite, vous pouvez arrêter l’eau à différents niveaux : à proximité de l’équipement (sous l’évier, derrière la chasse d’eau), directement sur le ballon d’eau (s’il est doté d’un système d’arrêt) ou au niveau de l’arrivée d’eau générale du logement.

 

Bon à savoir : le robinet général se trouve souvent sous l’évier ou dans les toilettes dans un appartement, mais il est plus difficile de le localiser dans une maison, car il peut être, soit à l’intérieur (dans le garage, ou au rez-de-chaussée), soit à l’extérieur (sous un regard bétonné avec un couvercle). Mieux vaut procéder à un repérage avant toute fuite.

Étape 2 : Détectez l’origine de la fuite !

Une fois que l’eau ne coule plus, vous pouvez procéder, le cas échéant, au nettoyage de la zone, à l’aide d’une serpillière, pour pouvoir repérer plus facilement d’où vient la fuite d’eau.

 

Parfois, la localisation est évidente ; parfois, la fuite d’eau n’est supposée qu’après un relevé de compteurs anormalement élevé. Il s’agit alors de vérifier :

  • Les robinets – notamment au niveau des embouts et des joints
  • Le réservoir des toilettes– s’il y a un sifflement. En cas de doute, n’hésitez pas à mettre un colorant naturel dedans pour voir si le fond de la cuvette se colore…
  • Le chauffe-eau
  • Les tuyaux de canalisations : à l’intérieur, en suivant leur chemin pour déceler des traces d’humidité (et plus particulièrement les jonctions) ; à l’extérieur, entre le compteur et l’habitation (pour cela, fermez l’arrivée d’eau et vérifiez si le compteur tourne encore)

Étape 3 : Appelez un plombier !

Si vous êtes parvenu(e) à localiser la fuite d’eau, vous pourrez obtenir un devis précis du professionnel contacté. À défaut, il devra venir pour établir un diagnostic. Pour cela, il utilisera l’une de ces techniques :

  • L’électroacoustique, dans la mesure où la fuite émet des ondes
  • Le gaz traceur injecté dans une canalisation préalablement purgée
  • L’inspection vidéo à travers le réseau d’eaux usées
  • La caméra thermique révélant les variations de température provoquées par la fuite.

Une fois celle-ci repérée par le plombier, il peut rédiger un devis que vous restez libre d’accepter comme de refuser.

 

Pour trouver un bon plombier, n’hésitez pas à faire appel aux professionnels répertoriés sur le site Batitag. À la centaine de plombiers référencés, vous pouvez filtrer les résultats en fonction de leur localisation sur l’île et vous appuyer sur les avis clients, pour arrêter définitivement votre choix sur les plus pertinents. Il ne vous restera plus qu’à les appeler et comparer leur devis et/ou prestation pour établir le diagnostic de la fuite d’eau.

 

[i] Sources chiffrées : https://www.cieau.com/le-metier-de-leau/usages-consommation-conseils/etes-vous-pret-a-agir-pour-leau-decouvrez-les-gestes-a-adopter/

Commentaires

mood_bad
  • Pas de commentaires pour l'instant.
  • chat
    Ajouter un commentaire
    test