fbpx

Quel type de piscine choisir ?

Votre jardin est suffisamment grand pour accueillir une piscine. Quelle que soit la forme envisagée (ovale, ronde ou rectangulaire), vous devez, tout d’abord, choisir entre une version hors-sol ou enterrée. Retour sur leurs avantages et leurs inconvénients. À noter que dans les deux cas, vous pouvez trouver des piscines en kit, qui ont la particularité d’être très rapides à installer.

La piscine hors-sol

Avantages et inconvénients

Les avantages de la piscine hors-sol sont nombreux :

  • Le prix – recouvrant, à la fois, l’achat, l’installation, les équipements et les accessoires pour son entretien.
  • La facilité de mise en place – pour un modèle à gonfler ou en kit.
  • Le temps d’installation – au moment de l’achat (stock) ou pour le montage.
  • La préparation – un aplanissement du terrain, voire la création d’une plateforme plane
  • L’absence de formalités administratives si la piscine fait moins de 20 m², avec des parois d’au moins 1m de hauteur, pour une mise en place qui n’excède pas 3 mois.
  • La sécurisation facile, avec un escalier d’accès ou une échelle.
  • Le transport et le démontage.

 

Le principal inconvénient d’un modèle hors sol se situe au niveau du système de filtration, traditionnellement sous-dimensionné. La qualité de l’eau se trouve rapidement et visiblement détériorée. D’une manière générale, il faut que la puissance du système permette de recycler toute l’eau de la piscine en 4h. Ce n’est qu’à cette condition qu’il purifiera correctement 80 % de l’eau, les 20 % restant étant l’œuvre de produits pour désinfecter.

Enfin, le second inconvénient de ces piscines (et pas des moindres) reste leur fragilité : il faut veiller à éviter de donner des coups dans la paroi ou trop les monter/démonter

Les catégories de piscines hors-sol

Sur le marché, il existe 2 grandes catégories de piscines hors-sol :

  • Le modèle gonflable ou auto-porté, à la fois économique et pratique. Parfait pour les enfants et les petits jeux en famille.
  • Le modèle à structure tubulaire (fixant la toile PVC), à la fois plus rigide et plus grand, tout en maîtrisant son budget. Parfait pour des adolescents ou personnes souhaitant nager…

 

À noter qu’il existe des piscines hors-sol rigides (en métal, en bois ou bois polymère), mais les avantages associés à ce type de piscine s’apparentent davantage à ceux des piscines enterrées. Avec elles, vous perdez la facilité d’installation, le caractère saisonnier…

La piscine creusée

Avantages et inconvénients

Les avantages des piscines enterrées sont :

  • La solidité – notamment les modèles en béton
  • L’adaptabilité des piscines par rapport au terrain
  • Le haut degré de personnalisation

Mais les inconvénients sont tout aussi notables :

  • Le coût – que ce soit à l’achat ou à l’installation obligatoirement réalisée par un professionnel
  • Un entretien plus régulier et plus soigné
  • Un temps d’installation plus long – que ce soit pour des raisons climatiques ou logistiques.

À noter l’obligation de déposer une déclaration préalable en mairie pour les bassins de 10 m² à 99 m² ; pour une surface supérieure, il faut demander un permis de construire.

Les catégories de piscines enterrées

Sur le marché, il existe trois grandes catégories de piscines enterrées :

  • Un modèle coque, la solution la plus économique, livrée à domicile en une seule pièce.
  • Un modèle en béton, à l’excellent rapport qualité / prix
  • Un modèle en inox, plus cher, mais plus durable

 

Il existe une voie intermédiaire à ces deux types de piscines : la piscine semi-enterrée qui allie la solidité et la durabilité des modèles enterrés, avec la facilité et la rapidité d’installation des versions hors-sol…

test