fbpx

Les différents types d’ouverture de fenêtres

Au-delà des systèmes bien connus du grand public (ouverture oscillo-battante, coulissante ou à la française), il existe d’autres types d’ouverture de fenêtre, à usage plus confidentiel, qui peuvent satisfaire des situations particulières – notamment dans des pièces comme la salle de bain, qui réclament aussi bien une bonne aération qu’un peu d’intimité… Zoom sur les 6 grandes options disponibles sur le marché !

Les 3 ouvertures de fenêtres les plus classiques

L’ouverture à la française

Fortement plébiscitée en France (comme son nom le laisse supposer), l’ouverture à la française permet à un ou deux vantaux de pivoter sur un axe vertical (charnières) vers l’intérieur. Si cette solution favorise le renouvellement rapide de l’air, elle prend de la place dans la pièce et ne diminue pas les risques d’intrusion.

L’oscillo-battant

Avec l’ouverture oscillo-battante, la fenêtre peut s’ouvrir de deux manières : suivant un axe vertical, on retrouve les avantages et inconvénients du système à la française ; suivant un axe horizontal par le haut, l’aération est plus modeste, mais cette solution offre une sécurité, aussi bien contre les intrusions que pour les enfants en bas âge.

La fenêtre coulissante

Le système coulissant est très fréquemment utilisé pour les baies vitrées pour dégager totalement la pièce et optimiser sa luminosité naturelle. Cette ouverture est également intéressante dans des espaces restreints pour gagner de la place. Mais cette option suppose la superposition du vitrage, ce qui rend difficile l’opération de nettoyage. À noter que l’ouverture à galandage, qui pousse le (ou les) vantail (ou vantaux) dans le mur limite les problèmes d’entretien.

Les autres types d’ouvertures

La fenêtre à guillotine permet de coulisser la fenêtre sur un axe vertical, dans un mouvement de bas en haut. Mais, avec le poids du double vitrage, cette solution est de moins en moins utilisée. Mais il existe d’autres types d’ouvertures, aux usages tout aussi spécifiques, dont les avantages en font un système à privilégier dans certaines situations.

La fenêtre à soufflet

Ce système permet de faire pivoter la fenêtre sur un axe horizontal pour une ouverture légère vers le haut. Autrement dit, cela fonctionne comme un modèle oscillo-battant, sauf qu’il ne permet qu’un seul type d’ouverture. Cette solution peut être intéressante dans une salle de bain ou dans une petite pièce pour apporter un peu de lumière et d’aération.

L’ouverture à l’anglaise

L’ouverture à l’anglaise fonctionne comme celle à la française, si ce n’est que le ou les vantaux s’ouvre(nt) sur l’extérieur de l’habitation. Privilégiée dans les espaces publics, elle peut libérer de l’espace dans une pièce et constituer une option pertinente, pour une porte-fenêtre donnant sur une terrasse protégée.

L’ouverture à l’italienne

Le système de l’ouverture à l’italienne est le strict opposé de celui de la fenêtre à soufflet : l’axe horizontal assure une ouverture vers le bas plutôt que vers le haut. Elle est préconisée pour les toits, notamment dans les régions chaudes, pour faire entrer l’air tout en restant protéger de la chaleur.

Aux considérations relatives aux systèmes d’ouvertures à privilégier, ces fenêtres doivent aussi garantir une bonne isolation du bruit et une bonne protection contre les aléas climatiques de la Réunion, tout en assurant un maximum de clarté à la pièce.

Dans le cadre d’une nouvelle construction, il convient donc de déterminer le matériau adéquat (bois, alu, PVC) ; en rénovation, il s’agit déjà de vérifier l’étanchéité des fenêtres aux eaux de pluie (présence d’un larmier et d’un débord suffisant, au-dessus) et à l’air (joints de liaison), avant d’envisager un changement de fenêtre.

 

Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel du bâtiment : sur l’annuaire Batitag, vous pouvez facilement en trouver un dans votre secteur !

 

Commentaires

mood_bad
  • Pas de commentaires pour l'instant.
  • chat
    Ajouter un commentaire
    test