fbpx

Les différents types de piscines à débordement

La piscine à débordement : conseils et recommandations !

Choisie pour son aspect majestueux, la piscine à débordement se décline en plusieurs types, même si le fonctionnement reste identique. Mais pour en conserver toute la magie, mieux vaut lire nos conseils et recommandations, avant d’appeler un pisciniste, sans quoi vous vous exposez à de mauvaises surprises…

 

Quels sont les différents types de piscines à débordement ?

Le débordement sous margelle

Un système souvent préconisé dans le cadre d’une rénovation de l’ancien bassin ou pour la construction d’une piscine intérieure, dans la mesure où il s’avère pratique, mais peu esthétique. En effet, le niveau de l’eau de la piscine est légèrement inférieur à celui de la margelle.

Le débordement cascade

Un système souvent plébiscité par les terrains en pente, jouissant d’une vue dégagée pour souligner une impression d’infini. Ici, la difficulté est d’allier l’esthétisme et le silence : pour cela, il ne faut déceler ni l’épaisseur du mur, ni celle de la goulotte de débordement, et surtout, veiller à ne pas entendre l’eau s’écouler dans cette dernière.

Le débordement miroir

Un système qui prévoit le débordement total des 4 côtés de la piscine où, avec une eau qui, en affleurant les contours, apparaît comme aussi lisse qu’un miroir.

 

Quel est le fonctionnement d’une piscine à débordement ?

Quel que soit le type de piscine choisi, le fonctionnement reste identique : l’eau qui déborde est accueillie dans une goulotte, qui l’emmène jusqu’au bac tampon. Dans ce bassin secondaire, l’eau est filtrée, avant d’être renvoyée dans la piscine.

 

Pour assurer le bon fonctionnement d’une piscine à débordement, le bac tampon doit être suffisamment grand pour contenir environ 10 % du volume d’eau de la piscine. Il peut être dissimulé ou au contraire, présenté comme un élément de décoration à part entière.

 

La plupart du temps, la goulotte est cachée sous la margelle. Elle doit être suffisamment accueillante pour évacuer correctement les saletés flottantes.

 

Afin de permettre le renouvellement permanent et continu de l’eau, la piscine à débordement doit être équipée d’une pompe suffisamment puissante, pour absorber le débit d’eau et assurer un bon brassage. L’idée étant qu’elle reste toujours propre, sans aucune impureté en surface.

 

Nos recommandations et conseils

Les démarches administratives

A l’image d’une construction de piscine enterrée classique, il faut faire une déclaration de travaux si la surface du bassin est supérieure à 10 m² ou obtenir un permis de construire, si sa surface est supérieure à 100 m².

 

La sécurisation du bassin

Depuis le 1er janvier 2004, les piscines doivent être pourvues d’un dispositif de sécurité – que ce soit une alarme, un abri, une barrière de protection ou une couverture de sécurité. Pour les modèles à débordement, la plupart du temps, seules les alarmes et des couvertures sur mesure peuvent être installées.

 

Un devis obligatoirement réalisé sur place

Le pisciniste doit donc impérativement venir observer les contraintes du terrain, pour réaliser des propositions d’aménagement pertinentes.

 

Un bruit maîtrisé et non subi

Il est impératif de formuler ses attentes concernant le bruit de l’eau – notamment pour les piscines à débordement cascade. Il serait dommage que l’apaisement recherché se transforme en nuisances sonores

 

L’emplacement

Une piscine à débordement s’installe prioritairement dans un espace ensoleillé et suffisamment éloigné des arbres, pour ne pas recueillir leurs feuilles à l’automne. Il est également conseillé d’éviter les zones où le vent est bien présent, afin de rendre la baignade plus agréable.

 

Une vigilance dans la construction

Une piscine à débordement est traditionnellement choisie pour ses qualités esthétiques, mais pour obtenir un rendu impeccable, ce type de piscine ne tolère aucun défaut dans sa construction ! Quelques centimètres de décalage entre les différents éléments de sa construction peuvent suffire à tout perturber !

 

Un entretien léger mais soigné

Grâce à la filtration du bac tampon, le bassin principal est nettoyé en permanence. Il suffit simplement de surveiller le bassin secondaire, pour le vider et le nettoyer de temps en temps. Par ailleurs, il est conseillé de contrôler le pH de l’eau et sa température, qui peuvent laisser apparaître quelques variations, du fait du léger courant généré par le débordement.

 

À lire aussi: Quel type de piscine choisir

Commentaires

mood_bad
  • Pas de commentaires pour l'instant.
  • chat
    Ajouter un commentaire
    test