fbpx

Avec les bonnes teintes de peinture, jouer avec la perception des espaces !

Comment changer la perception des espaces avec des couleurs ?

Dans une pièce, tout est affaire de perception : or, avec des couleurs savamment choisies, un espace peut facilement gagner en profondeur et en hauteur de plafond (sans pour autant, toucher à sa structure). Mais pour jouer avec les volumes, il ne faut pas faire de faute de goût : voici quelques conseils déco…

 

Conseil n°1 : Agrandir la pièce grâce aux illusions d’optique !

Quand une pièce est trop exiguë, qu’un plafond est trop bas et qu’il n’est pas possible d’en modifier la structure, il reste la solution de la peinture ! Grâce à elle, il est possible de changer la perception visuelle d’un lieu, pour en oublier ses défauts, tout en mettant en exergue ses points forts.

D’une manière générale, si les teintes claires permettent de « repousser les murs », il n’est pas, pour autant, nécessaire de se réfugier systématiquement dans le blanc : ce n’est pas l’unique couleur, capable de créer cette sensation ! Il faut également savoir que les couleurs froides, telles que le violet, le bleu ou le vert, favorisent l’illusion d’agrandissement, car elles accrochent moins le regard que les couleurs chaudes.

À noter que pour conserver une ambiance cosy, tout en agrandissant la pièce avec des murs clairs, vous pouvez opter pour des sols et un mobilier foncés – ce qui ne manquera pas de valoriser l’espace.

 

Conseils n°2 : Jouer avec la lumière de la pièce !

Qu’elle soit naturelle ou artificielle, la lumière est une donnée essentielle à considérer dans une pièce. Grâce à elle, vous pouvez faire détourner le regard de ses inconvénients, pour ne flatter que ses atouts. Attention, il faut tenir compte de l’évolution de la lumière naturelle tout au long de la journée, mais aussi au cours des différentes saisons.

L’orientation de l’habitation est également une information à considérer ! Quand elle permet d’accueillir des rayons constants et froids, vous pouvez réchauffer l’atmosphère avec des nuances chaudes (orange ou jaune) et mettre en avant la douceur de l’éclairage, avec des teintes beiges ou sable. Par contre, quand le rayonnement est fort, inutile de miser sur des couleurs trop vives, la lumière naturelle se charge déjà de l’ambiance chaleureuse.

Pour donner du caractère à la pièce, vous pouvez jouer sur les contrastes en valorisant l’entrée de lumière avec des couleurs claires et brillantes, et en optant pour des couleurs plus sombres pour les autres murs.

 

Conseil n°3 : Adopter la bonne verticalité d’une pièce !

Au-delà de son style, de sa lumière, et même de sa superficie, le ressenti à l’entrée d’une pièce est conditionné par la hauteur de son plafond : trop bas, on se sent écrasé ; trop haut, l’espace paraît plus froid et moins convivial. Heureusement, par le jeu des peintures, il est possible d’ajuster ces sensations.

Dans le cadre d’un plafond trop bas, vous pouvez appliquer des rayures verticales sur un pan de mur ou préférer une couleur vive sur un plafond blanc pour étirer l’ensemble. Pour refermer l’espace, vous pouvez peindre le plafond avec une teinte sombre, ou uniquement ses soubassements, dans la mesure où l’attention sera immédiatement attirée sur la partie colorée.

 

Conseil n° 4 : Attirer le regard, uniquement là où on le souhaite !

Chaque ouverture qui prolonge la vision au-delà des contours stricts de la pièce peut vous aider à l’agrandir : en optant pour une couleur radicalement différente (tout en restant harmonieuse avec l’ensemble), sur un escalier ou sur un espace au fond du couloir, vous permettez au regard de s’échapper et de décloisonner la pièce.

Si elle dispose d’un renforcement mural (alcôve), c’est un atout charme que vous pouvez valoriser : en la peignant avec une teinte plus foncée que le reste des murs, on lui offre un cadre privilégié et l’on attire le regard sur elle. Vous pouvez également utiliser cette astuce pour délimiter et mettre en avant un coin dans un même espace (un bureau dans une chambre, une chambre avec deux enfants…).

D’une manière générale, il est vivement conseillé de jouer avec les reliefs de l’appartement (moulures, niches, alcôves…). À noter que si vous voulez les faire « disparaître », il suffit de les peindre de la même couleur que son pan de mur.

Commentaires

mood_bad
  • Pas de commentaires pour l'instant.
  • chat
    Ajouter un commentaire
    test